Engagements citoyens

En accord avec les buts de l’association, nous vous proposons de participer à des engagements citoyens auxquels nous croyons.

Initiatives populaires

Voici quelques initiatives populaires actuelles qui font sens pour l’association, que ce soit sous l’angle de la préservation du patrimoine naturel de notre région, mais aussi dans une perspective de long terme, en pensant aux générations futures et à la nature que nous allons leur léguer.

Initiative populaire fédérale «Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse»

De quoi parle-t-on ?

Le texte réclame l’interdiction de l’utilisation de pesticides de synthèse dans l’agriculture, mais également l’interdiction de l’importation de produits étrangers qui ont été conçus à l’aide de pesticides de synthèse.

Voici l’article de Wikipedia détaillant ce que sont les pesticides : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pesticide

De nombreuses études ont montré l’écotoxicité des pesticides de synthèse sur l’environnement et leur influence délétère sur la biodiversité. Il a été également démontré qu’il était possible de cultiver sans pesticides, avec des moyens naturels. Voir à ce sujet l’article suivant : http://www.natura-sciences.com/sante/pesticides-definition.html.

Le site web de l’initiative, très bien documenté, permet de se forger un avis sur la question.

http://www.future3.ch/

Date limite de signature : 29 mai 2018

Initiative populaire cantonale vaudoise «Non au gaz de schiste»

De quoi parle-t-on ?

Le sous-sol du canton de Vaud semble posséder un potentiel en hydrocarbures (gaz de schiste, pétrole, etc).

Actuellement :

  • des forages exploratoires sont déjà en cours, à Noville sous le Lac Léman, et dans le Gros de Vaud. Ils sont combattus par les populations locales.
  • un moratoire fragile interdit l’exploitation des gaz des schistes, mais cette décision peut être invalidée à tout moment par une décision de l’exécutif cantonal.
  • une loi cantonale sur la gestion des ressources du sous-sol est en projet mais elle ne comporte aucune limitation ou interdiction concernant les hydrocarbures. Mise au frigo pendant les élections, cette loi ne devrait pas énormément bouger par la suite. Une inscription dans la Constitution est donc la meilleure garantie de fermer une fois pour toute la porte à ces fantasmes pétroliers et gaziers vaudois.

Dans la pesée des intérêts, nous pensons que la protection de notre environnement prime largement sur l’exploitation de ces hydrocarbures. D’autant plus que nous avons voté la loi sur la transition énergétique qui tourne la page des énergies fossiles pour entrer dans une nouvelle ère, celle des énergies renouvelables, bien plus durable et respectueuse de la nature et des hommes.

Il y a quelques années, un documentaire sur le sujet avait été diffusé sur Arte dans l’émission Thema : Gazland de Josh Fox (https://youtu.be/uH8hIg09YaI).

Voici le site de l’initiative : http://www.verts-vd.ch/gazdeschiste/

Mise à jour été 2017 : Plus de 15’000 signatures ont été récoltées. Les 12’000 signatures nécessaires ont été validées. Elles ont été déposées le 24 juillet à 11h auprès de l’administration cantonale.

 

Publicités